Trouver une colocation en France
Aujourd'hui, plus de 27 000 colocations et colocataires dans 26 pays

Histoire de colocation : La maison de Pantin

Un très bon ami à moi vit en colocation depuis trois ans déjà, au sein de « La Maison de Pantin » (à dire avec l’accent basque s’il vous plaît !). Découvrez son histoire.

Colocation à la Maison de Pantin

Au départ, deux copines originaires du Pays Basque, venant faire leurs études à Paris, ont emménagé au sein de cet appartement de 50m2 situé au dernier étage d’un grand immeuble sécurisé de la banlieue parisienne.

Les deux artistes (elles chantent et jouent la comédie) ont ainsi vécu en colocation pendant cinq ans. Un chaton y a fait son apparition et a trouvé la « Maison de Pantin » si accueillante qu’il y est resté bien que sa propriétaire ait quitté les lieux depuis plus de six mois.

Entre temps les deux copines ont recruté un nouveau colocataire originaire de Venise, ingénieur du son, qui occupe la chambre du fond.

L’appartement est composé de trois chambres, d’une grande cuisine avec un balcon, d’une salle de bain avec baignoire, et d’un dressing.
 

 

L’esprit de partage de la colocation

L’esprit de cette colocation est le partage et l’ouverture d’esprit. Actuellement, trois colocataires vivent au sein de la colocation : notre fameux italien qui alterne sa vie entre Paris et Venise, une jeune étudiante en première année de Psychologie à la Sorbonne et mon ami originaire d’Algérie qui travaille dans un théâtre parisien.

Ils partagent les courses. D’ailleurs les tickets de caisse sont rangés dans une boîte de thé dans la cuisine et à chaque fin de mois on fait les comptes.

La cuisine est d’ailleurs l’espace de vie. Il y a toujours un petit plat qui mijote ou un cake qui sort du four. Il y a beaucoup de passage au sein de cette colocation. Les amis du quartier qui s’arrêtent boire un verre ou les copains étrangers qu’on a invité à séjourner quelques temps. Et le chat de la maison qui veille.

J’aime venir à « La Maison de Pantin » où j’ai eu l’occasion moi aussi de dormir quelques fois et de partager de bons moments de rigolade autour d’un tajine aux petits pois ou d’un plat de linguines à la napolitaine. Miam miam !

Une histoire de colocation où règne la bonne humeur, les petits plats et le partage.

Pas Encore De Commentaires
Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée.

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>