Trouver une colocation en France
Aujourd'hui, plus de 27 000 colocations et colocataires dans 26 pays

Proposer son bien immobilier à la colocation

La colocation est un mode de logement qui est avantageux pour les colocataires mais également pour les bailleurs. Tout comme le locataire, le bailleur dispose de droits et d’obligations.

En quoi est-ce intéressant ?

Etant donné le contexte économique, les demandeurs de logement en colocation sont de plus en plus nombreux (1 français sur 6 vit en colocation*) et ceci peut être une réelle opportunité pour les propriétaires.

Si vous disposez d’un grand appartement, il sera plus avantageux pour vous de trouver preneur. Le prix du loyer pour un grand appartement sera un frein évident pour les preneurs solitaires et vous serez contraint de vous ajuster au pouvoir d’achat actuel. La colocation est la solution à cela et vous permettra de louer votre bien à un montant intéressant du fait de la contribution de chaque locataire pour le paiement. Cependant, la loi ALUR encadre les loyers et il faudra vous y conformer.
 

 

Proposer son bien à la colocation : les avantages

Lors la signature du contrat de bail, vous pouvez exiger une caution solidaire. Elle vous conforte sur la sûreté de toucher votre loyer en intégralité même si l’un des locataires ne s’en acquitte pas. Dans ce cas, ce sont les autres colocataires qui doivent combler la somme non payée et seront à charge de se retourner contre le non-payeur. Si l’un des colocataires venait à partir, cette clause n’est plus honorée et se met à jour avec le nouveau colocataire qui entre dans le bail de la colocation.

Respecter certaines obligations

Les obligations dont vous êtes contraint concernent l’état du bien. Il est naturel que vos locataires doivent résider dans un appartement décent. Vous devez donc réaliser les réparations nécessaires et mettre fin aux imperfections.

Si vos locataires décident de réaliser certains aménagements, vous êtes dans l’obligation d’accepter à condition que le bien ne soit pas transformé.

Enfin, une quittance de loyer doit être remise gratuitement contre le versement du loyer que vous avez perçu. Ce document mentionne le montant du loyer ainsi que les charges.

Comment mettre fin à une location

Si vous décidez de mettre fin à la colocation, vous devez en informer les locataires tout en prenant en compte le délai de préavis. Mais vous devez également fournir l’un des trois motifs valables ci-dessous :

  • Vous souhaitez vendre votre bien,
  • Vous souhaitez le retirer du marché de la location et l’occuper ou y installer un ascendant ou un descendant,
  • Vos locataires ont eu un comportement fautif.

Proposer son bien immobilier à la colocation est une réelle opportunité alors pensez-y !

*Sondage réalisé en 2014 suite à une collaboration entre le réseau Guy Hoquet et l’institut CSA.

Pas Encore De Commentaires
Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée.

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>