Trouver une colocation en France
Aujourd'hui, plus de 27 000 colocations et colocataires dans 26 pays

Le colocataire : Ses droits et obligations

La signature du bail de colocation avec le propriétaire et les autres colocataires engage le colocataire à certains devoirs et droits.

Les droits du colocataire

Le colocataire a les mêmes droits qu’un locataire. Il a le droit de vivre et de circuler librement dans le logement loué, et il peut percevoir les aides au logement (www.caf.fr).

Les obligations du colocataire

Le bail doit être établi au nom de tous les locataires du logement. Un nouveau bail doit être signé à chaque entrée d’un nouveau colocataire dans le logement.

Un colocataire dont le nom n’est pas noté sur le bail est en situation de sous-colocation et ne bénéficie officiellement d’aucun droit. Jusqu’à expiration du bail, les colocataires ont l’obligation de payer le loyer, les charges et les réparations locatives.
 

 
En cas d’impayés, la clause de solidarité et/ou la caution solidaire rendent les colocataires tous responsables les uns des autres et les obligent à régler le loyer dans sa totalité.
Chaque colocataire doit se prémunir et être assuré contre les risques encourus en colocation (incendie, inondation et dégâts matériels).

A son départ, le colocataire doit respecter un préavis de 3 mois ou d’un mois si son départ fait suite à une perte d’emploi ou une mutation professionnelle.

Il va de soi que les colocataires respectent et suivent les règles d’un règlement interne signé et approuvé par tous. En cas de désaccord, le règlement interne peut être cité dans un cas de justice.

Pas Encore De Commentaires
Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée.

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>