Trouver une colocation en France
Aujourd'hui, plus de 27 000 colocations et colocataires dans 26 pays

La caution en colocation

Ça y’est votre décision est prise : vous souhaitez vivre en colocation ! Mais qu’en est-il de l’aspect financier ?

La caution : quel rôle et à quel prix ?

Le bailleur demande une caution pour s’assurer d’impayés et d’éventuelles détériorations  du logement loué. C’est une garantie financière pour le propriétaire. La caution représente la somme de trois loyers mensuels hors charges.

Sachez que la loi préconise que vous soyez rémunéré à hauteur d’au moins trois fois le montant du loyer net demandé, pour que votre dossier de candidature soit accepté par le bailleur (fiches de paye et avis d’imposition à l’appui). Le cas échéant, vous pouvez demander l’intervention d’un cautionnaire.
 

 

L’engagement des garants dans une colocation

En cas d’impayés, le propriétaire de la colocation se retournera vers le ou les  garants (le plus solvable), bien que votre nom et celui des autres colocataires apparaissent sur le contrat de location.

Le cautionnement est loin d’être un contrat moral. Il faut donc en mesurer toutes les conséquences avant de prendre cette décision. La caution demandée est une garantie pour le propriétaire.

Généralement, la personne qui se porte garante est un membre de la famille ou un proche. Il peut également être un organisme (principe du 1% logement) ou un établissement bancaire. La personne qui accepte de se porter garante  s’engage à régler les dettes du colocataire si un litige financier venait à se produire.

Pas Encore De Commentaires
Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée.

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>