Trouver une colocation en France
Aujourd'hui, plus de 27 000 colocations et colocataires dans 26 pays

Les avantages de la colocation pour les propriétaires

La colocation n’est pas seulement un mode de logement favorable aux colocataires, sinon aucun logement ne serait proposé. En effet, proposer son bien à la colocation est avantageux même si le bailleur est soumis à certains droits et obligations.

La colocation : une demande en hausse

Si l’on prend du recul vis-à-vis de la conjoncture économique, la colocation offre de multiples raisons de choisir ce mode de vie. Ainsi, les demandeurs sont de plus en plus nombreux et ce ne sont plus seulement des étudiants. A côté de cela, l’offre ne suit pas réellement et c’est ce que montre le sondage réalisé en 2014 suite à une collaboration entre le réseau Guy Hoquet et l’institut CSA. Pour exemple, un Français sur six a déjà vécu ou vit en colocation. La proportion la plus importante est celle des 25-34 ans (28 %) alors que le pourcentage de colocataires de 65 ans et plus est de 10 %. La différence entre l’offre et la demande est déjà un argument de taille pour proposer son logement à la colocation.

Avantages d’un bien à la colocation

Dans le cas où votre logement a une superficie importante, la demande est bien moins forte et même si des locataires sont intéressés, vous pourriez être contraint de faire baisser le prix afin de vous ajuster au pouvoir d’achat. A l’inverse, si vous souhaitez proposer votre bien à la colocation, la somme versée par chacun des locataires permettra de rester à un prix du loyer intéressant pour vous. Cependant, la loi ALUR, permet de ne pas être trop gourmand en encadrant les loyers et il est obligatoire de s’y conformer.

Même si le fait d’avoir plusieurs colocataires dans son logement peut sonner comme un frein, les obligations qui leurs sont demandées comme la clause de solidarité vous permettent d’être certain de toucher la totalité de votre loyer. C’est un bon moyen de rentabiliser son bien d’autant plus que les garanties sont multiples.

Une fois votre bien mis en colocation, si vous souhaitez mettre fin à la colocation, il vous sera possible de le faire à condition que vous fournissiez à vos locataires un des trois motifs valables tout en respectant le délai de préavis. Ces trois motifs sont la vente de votre bien, son retrait du marché de la location afin de l’occuper ou y installer un ascendant ou un descendant ou encore le comportement fautif d’un des locataires.

Pas Encore De Commentaires
Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée.

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>